Grand Prix National de l’Ingénierie 2019 décerné au consortium setec, Terrasol, agence Duthilleul, Arep et Antea Group pour la réalisation de la gare CNIT – La Défense

Grand Prix National de l’Ingénierie 2019 décerné au consortium setec, Terrasol, agence Duthilleul, Arep et Antea Group pour la réalisation de la gare CNIT – La Défense

15 Novembre 2019

Le Grand Prix National de l’Ingénierie 2019 a été remporté par le consortium composé de setec, Terrasol, l’agence Jean-Marie Duthilleul, Antea Group et Arep pour la réalisation de la gare CNIT – La Défense. Pour ce projet et plus largement celui d’EOLE, le prolongement du RER E vers l’ouest de l'Ile-de-France, Antea Group intervient sur les thématiques hydrogéologiques et environnementales. 

Regroupées en consortium, les équipes de setec, Terrasol, agence Duthilleul, Arep et Antea Group ont relevé un défi colossal : créer une nouvelle gare dans un environnement densément construit sans interrompre le flux de personnes et l’activité économique. Le projet de nouvelle gare CNIT – la Défense vise à désaturer le RER A en renforçant l’axe central de transports en commun en Ile-de-France. Après des études préliminaires débutées en 2010, les entreprises d’ingénierie ont proposé d’installer la nouvelle gare sous la voûte du CNIT. Cet espace central réunit plusieurs avantages : proche de l’Esplanade et des fonctionnalités, il assurera aux voyageurs un parcours simplifié et agréable bénéficiant en outre d’un système de climatisation original, par géothermie. C’est aussi le seul espace sous-terrain disponible pour accueillir des infrastructures dont le volume avoisinera les 200 000 m3.

Les missions d’Antea Group dans le projet EOLE concernent plus spécifiquement les aspects hydrogéologiques et environnementaux. 

Sur le site de La Défense, le principal enjeu était d’assurer la mise hors d’eau des zones souterraines du chantier grâce à la mise en place d’un dispositif de rabattement de nappe par forages et d’une station de traitement des eaux d’exhaure.

En phase travaux, il a été imaginé de valoriser les eaux pompées en les connectant au réseau de climatisation local pour lui fournir une ressource de température optimale et plus stable que les eaux de la Seine dans une logique de développement durable.

En phase d’exploitation, Antea Group a réalisé les études en vue de convertir une partie des forages de rabattement des sous-sols du CNIT en puits géothermiques pour climatiser la gare par pompe à chaleur sur nappe.

Par ailleurs, Antea Group a été en charge de la conception et de la mise en place des dispositifs de rabattement de nappe pour les chantiers de la Porte Maillot et de la gare Saint-Lazare. Le dimensionnement des champs captants a nécessité la construction d’un modèle de simulation hydrodynamique d’échelle régionale qui a également permis de prédire l’impact des pompages sur les aquifères de la région parisienne. 

Antea Group intervient également sur d’autres volets du projet EOLE notamment dans les cadres du contrôle extérieur environnemental.

Pour plus d’informer, visionnez la vidéo du projet : https://youtu.be/b2GUB3KPRsU