Projet

Projet "Eau et services" dans la périphérie de N'Djaména

Défi

Certains quartiers périphériques de N’Djamena souffrent d'enclavement de par leur éloignement de la voie de contournement et des réseaux d'eau et d'électricité, et de l'absence de véritables centres d'activités.

Pour améliorer cette situation, la ville de N’Djamena a décidé d’entreprendre des actions concrètes dans 5 de ces zones périphériques.

La partie la plus importante du projet a été menée en 2001-2002. Après sa mise en place, elle a été suivie par des missions d’évaluations et de contrôle (Novembre 2002, Mars 2033, Août 2004).
Le projet est financé par l’Agence Française de Développement.

Solution

Le projet comprend quatre (4) phases:

  1. Appui à la maîtrise d'ouvrage (Cahiers des charges pour la mise en affermage, contrats, délégation de gestion pour les associations, sélection des entreprises).
  2. Maîtrise d'œuvre technique
    Réalisation des APS, APD et dossiers de consultation des entreprises pour les travaux (forages, voirie, électricité, micro réseaux etc.).
  3. Suivi, réceptions provisoires et définitives des travaux
  4. Actions d'accompagnement
    • Formation et sensibilisation des populations concernées, associations gestionnaires,
    • Appui technique de gestion,
    • Mise au point et suivi d'actions incitant au développement de l'activité économique des sites,
    • Suivi de la mise en service des différents équipements.

Résultats

Ce projet financé par l'Agence Française de Développement (AFD), a permis d’équiper ces quartiers de placettes publiques (places à vivre) aménagées, mises hors d'eau et pourvues d'un forage autonome et d'un micro réseau de distribution et d'éclairage public.