Passer au contenu principal
Création d’un doublet géothermique au Dogger à Dammarie-les-Lys (77)
Logo Antea Group - No text - Angled - Transparent

Création d’un doublet géothermique au Dogger à Dammarie-les-Lys (77)

Création d’un doublet géothermique au Dogger à Dammarie-les-Lys (77)

Le projet a consisté à créer un nouveau doublet géothermique destiné à alimenter le réseau de chaleur de la commune de Dammarie-les-Lys. L‘exploitation des calcaires oolithiques du Bathonien (Dogger) s’effectue au moyen d’un doublet constitué de deux puits déviés et dirigés GDAM1 (production) et GDAM2 (injection) à une profondeur de plus de 1800 m. L’objectif est d’exploiter un débit de 350 m3/h à environ 72°C. Les travaux principaux de forage se sont tenus de janvier à avril 2017.

Mission

  • Maîtrise du projet (délais, coût, sécurité et assurances)
  • Assistance pour les demandes de garanties SAF Environnement court terme et long terme
  • Demande et organisation des rejets dans les réseaux d’assainissement
  • Rédaction des documents de conception, esquisse, AVP,
  • Montage des appels d’offre « travaux »: étude géotechnique, avant-trou, plateforme, forage, équipements des puits…
  • Supervision des travaux de forage réalisés par SMP
  • Réception, contrôle et validation des ouvrages
  • Elaboration du dossier d’autorisation d’exploitation à soumettre à la DRIEE et à la Préfecture

Solution

Création d’un dispositif de chauffage à partir d’une énergie renouvelable et économique : le doublet géothermique au Dogger. L’exploitation de ce type de géothermie repose sur un fonctionnement en doublet :

  • Un forage permet de puiser l’eau à grande profondeur, là où elle est naturellement chaude,
  • Ramenée à la surface du sol, par sa pression naturelle ou à l’aide d’une pompe, l’eau est envoyée par une canalisation étanche à une centrale géothermique,
  • La production de chaleur a lieu dans la centrale géothermique, au moyen d’un échangeur de chaleur constitué d’une série de plaques en métal inoxydable (titane) assurant une grande surface d’échange. L’eau issue du sous-sol circule d’un côté, l’eau alimentant les installations de chauffage des immeubles circule de l’autre côté. Il n’y a aucun contact direct entre les deux eaux,
  • L’eau provenant du sous-sol est renvoyée en profondeur après avoir cédé une part de sa chaleur,
  • Un réseau de chaleur permet d’acheminer l’eau réchauffée après passage dans les échangeurs vers les divers immeubles clients.

Chiffres clés

  • 2 Forages de 1800 m de profondeur
  • 72°C Température de production
  • 350 m3/h Débit d’exploitation

Notre expertise liée à ce projet

alt-text

Géothermies et transition énergétique

métier Eau

Ce site internet utilise des cookies

Sélectionnez le type de cookies que vous acceptez

Plus d'informations