Passer au contenu principal
R&D-I : Pollutions industrielles et urbaines
Logo Antea Group - No text - Angled - Transparent

R&D-I : Pollutions industrielles et urbaines

Migration des polluants dans la Zone Non Saturée des Sols

La modélisation du transfert des polluants dans la Zone Non Saturée des Sols (ZNS) - partie du sous-sol entre le sol et la nappe - est rarement prise en compte en hydrogéologie parce que trop complexe et trop coûteuse à mettre en œuvre.

L’objectif est donc de développer des outils opérationnels « simples » s’appuyant sur des solutions analytiques développées en interne ou préexistantes. Schématiquement, à partir d’une pollution de surface, il s’agit de prévoir les phénomènes suivants :

  • Combien de temps faudra-t-il aux polluants pour traverser la ZNS et arriver dans la nappe ?
  • Quel impact le flux polluant aura-t-il sur la qualité de la nappe ? Durant combien de temps ?

Des outils développés pour simuler, prévoir, visualiser

Trois types d'outils ont été développés et sont opérationnels :

  • DARCI : orienté « pollutions diffuses agricoles » permet de simuler, de prévoir, de visualiser l’impact des pratiques agricoles sur la qualité des eaux à l’échelle des aires d’alimentation de captages d’eau potable (développé avec Chartres Métropole et l’AESN).
  • UNSATPOL : permet de simuler les temps de transferts des polluants vers la nappe lors de déversements accidentels (en cours de développement dans le cadre du projet PERMECA-PIVOTS financé par le FEDER et la Région Centre Val de Loire).
  • MODLEA : permet de prévoir et de suivre au fil de l’eau l’autoépuration par les sols des effluents de sortie de station d’épuration (développé avec le BRGM dans le cadre du projet H2020 AQUANES).

Gestion des micropolluants dans la ville et ses infrastructures

Les micropolluants sont des substances susceptibles d’induire des effets négatifs sur les organismes vivants à faible ou très faible concentration, en raison de leur toxicité, de leur persistance et de leur bioaccumulation.

Dans le cadre du projet collaboratif LUMIEAU-Stra (LUtte contre les MIcropolluants des EAux Urbaines de Strasbourg) IRH Ingénieur Conseil a développé un outil logiciel permettant de :

  • cartographier les rejets de substances et leur impact potentiel sur le milieu récepteur;
  • prioriser les substances, activités et zones émettrices;
  • simuler et évaluer la mise en place de solutions de réduction pour faciliter l’élaboration d’un plan d’actions.

L’approche et l’outil développé sont en amélioration continue grâce au retour d’expérience acquis lors de nos prestations dans le cadre de l’action nationale RSDE (recherche et réduction des rejets de substances dangereuses dans l'eau) et notamment des diagnostics vers l’amont des stations de traitement des eaux usées (Note technique du 12 août 2016). 

Ce site internet utilise des cookies

Sélectionnez le type de cookies que vous acceptez

Plus d'informations